La simplicité fait-elle la force des enquêtes ? Oui et non.

slide_B4-people

Partie 2 : être à l’écoute et s’adapter

Dans cet article en deux parties, nous vous expliquons comment créer des enquêtes simples, mais performantes. Dans la première partie, nous avons vu des astuces et les avantages de l’aspect visuel des enquêtes, pour maximiser l’engagement des participants. Ainsi, les enquêtes doivent être simples pour l’utilisateur, mais reposer néanmoins sur un certain degré de sophistication.

Les répondants ont une aversion particulière pour les questionnaires répétitifs ou manquant de pertinence : plus une étude est simple, plus ils l’apprécient. Pour répondre à cette attente, vous devez aller à l’essentiel en ne gardant que les questions qui seront pertinentes par rapport à la situation des participants. Tenez compte des retours de vos répondants, puis posez-leur les bonnes questions. Dans l’idéal, un participant ne devrait jamais avoir à répondre à une question qui ne le concerne pas. Pour être « à l’écoute » de ses participants, votre enquête doit s’adapter en fonction des commentaires reçus à la volée.

Comment procéder ?

Conditions

Dans une enquête bien programmée, les éléments variables peuvent représenter 50 % du nombre total de questions. Ainsi, une étude de 30 questions peut être réduite à 15 éléments seulement à l’aide du branchement conditionnel, qui s’adapte en quelque sorte aux réponses précédemment fournies par le répondant (ou aux informations de son profil dans le panel).

Les logiciels les plus performants proposent des fonctionnalités de conditions dynamiques par page ou par tableau qui permettent au questionnaire de s’adapter en temps réel. Imaginons que la question 14 concerne le dernier voyage en avion du participant, et que celui-ci réponde « Je n’ai jamais pris l’avion » : les questions 15 et 16 sur la qualité du voyage disparaîtront automatiquement. Les participants peuvent ainsi passer plus rapidement à la page suivante, et n’ont pas besoin de perdre du temps à passer manuellement les questions ou à indiquer à plusieurs reprises qu’ils ne prennent pas l’avion.

Saviez-vous qu’il est également possible d’utiliser Voxco Online pour programmer automatiquement des conditions selon des critères géographiques, les appareils utilisés et la langue du navigateur Web ? Ces éléments sont très utiles, car ils vous aident à mieux comprendre l’environnement géographique ou technologique de vos répondants en rassemblant des informations avant le début de l’enquête.

Réutilisation

Vous pouvez également exploiter les réponses précédemment données dans vos nouvelles enquêtes. Les répondants savent ainsi que leurs retours ont bien été pris en compte par votre entreprise. Cette approche est particulièrement utile dans les études sur les avis client ou les retours d’employés où il est important que les répondants se sentent appréciés.

Avec un programme performant, vous pouvez réutiliser des images, des valeurs numériques et du texte. Vous pouvez par exemple suivre les conseils donnés dans la première partie et réutiliser des images d’arrière-plan à différentes étapes de l’étude en fonction des réponses précédentes. Par exemple, si un répondant a indiqué sa destination préférée dans un questionnaire antérieur, il est possible d’insérer une image de ladite destination en arrière-plan.

Souvenez-vous : la simplicité est votre meilleure alliée.

De plus en plus d’utilisateurs tendent à préférer les enquêtes simples et rapides. Cela ne veut pas dire que vous pouvez vous contenter d’outils basiques : seule l’expérience doit être simplifiée. Restez à l’écoute et adaptez vos enquêtes pour maximiser la simplicité tout en optimisant la collecte d’informations.

Voxco Online est la solution la plus flexible sur le marché, alliant simplicité pour l’utilisateur final et fonctionnalités de conception et de traitement avancées, pour des enquêtes simples et efficaces.

La simplicité fait-elle la force des enquêtes ? Oui et non.

are simple surveys better yes and no voxco online

Partie 1 : un meilleur engagement, de meilleurs résultats

Les répondants apprécient les enquêtes faciles à remplir. Cependant, en réalité, vos enquêtes doivent être tout sauf simples. Le degré de patience des répondants n’a jamais été aussi faible, c’est pourquoi les taux de décrochage montent en flèche lorsque les enquêtes sont trop longues, trop maladroites, trop ennuyeuses ou pas assez pertinentes. Aujourd’hui, la tendance est donc à la simplicité.

Pourtant, la facilité et la rapidité sont loin d’être les seuls leviers qui permettent de stimuler l’engagement des répondants. Ces derniers seront plus enclins à donner plus de réponses de meilleure qualité et à avoir une vision plus chaleureuse de votre marque si votre enquête leur permet de vraiment s’investir (tout en respectant les règles de base du « plus court » et du « plus agréable »). Veillez cependant à ne pas privilégier la simplicité au détriment de l’engagement des participants : vous pouvez concilier les deux !

Voici quelques méthodes qui vous aideront à créer des enquêtes simples et conviviales :

Comment procéder ?

Utiliser des images d’arrière-plan ; intégrer des composants multimédia audio ou vidéo afin de mettre en valeur les questions ; utiliser des curseurs pour les baromètres de satisfaction ; hiérarchiser les éléments grâce à un classement « glisser-déposer » – voilà quelques-unes des suggestions de base. Il est vrai que ces approches peuvent sembler évidentes pour beaucoup, mais l’objectif reste le même : vous devez poser une question de manière intéressante et agréable.

Pour aller plus loin, imaginez une manière encore plus stimulante de poser les questions types. Vous pouvez par exemple vous appuyer sur un outil de sélection de zones d’image. Ainsi, les répondants peuvent visualiser sur-le-champ le sens de votre question et ils auront davantage envie d’y répondre. Pour une question directe comme : « Quelles sont vos places préférées dans un avion ? », vous pouvez éviter de formuler les options de réponse (par exemple, « à l’avant », « au niveau des ailes » ou « à l’arrière ») et utiliser un outil de sélection de zones d’image afin d’illustrer instantanément votre question et d’éliminer tout risque de malentendu.

Voxco Online: Sample survey image selector

Les outils de sélection de zones d’image les plus flexibles permettent de réaliser des sélections négatives et positives. Ainsi, la même question peut être traitée selon une perspective double (par exemple, sélection des options les plus souhaitables et des options les moins souhaitables).

N’hésitez pas à modifier les détails visuels au fil de l’enquête pour attirer l’attention des utilisateurs, car aujourd’hui, les gens sont plus sensibles à l’aspect visuel que jamais. Les enquêtes les plus esthétiques obtiennent généralement un taux de réponse plus élevé, ce qui signifie des données de meilleure qualité ainsi qu’un meilleur retour sur investissement (la taille de l’échantillon étant plus petite) pour votre projet.

Simplicité

Avec des outils excessivement simples, on obtient des enquêtes excessivement simples. La simplicité peut être judicieuse, mais également excessive. Les enquêtes les plus stimulantes offrent au répondant un sentiment d’implication.

Nous vous invitons à découvrir la Démo Voxco Online, qui vous montre comment notre solution flexible intègre des composants visuels et multimédia et utilise des questions stimulantes afin de mobiliser l’attention des répondants jusqu’à la fin de l’enquête.

Ce texte constitue la première partie de notre billet qui vous explique comment créer des enquêtes simples pour vos répondants en vous appuyant sur des fonctionnalités sophistiquées. La partie 2 sera consacrée aux méthodes à utiliser pour que vos enquêtes tiennent compte des répondants et s’adaptent parfaitement à leurs réponses.

Let us help you.

Discover how we can help YOUR organization solve its current survey needs.